Récupérer mon mot de passe ?

séjour
picto Les chemins de pélerinage
TRO BREIZ
LA BOUCLE SACRÉE DES CELTES
Le pèlerin du Tro Breiz n’a pas un lieu à rallier mais une boucle à boucler pour honorer les Sept Saints fondateurs de la Bretagne. Un parcours en sept étapes, de calvaires en fontaines miraculeuses, pour approcher l’âme du christianisme celte, insufflée par ces moines-évêques venus pour la plupart d’outre-Manche.

Un dicton affirme que tout Breton qui n’accomplit pas le Tro Breiz (« Tour de Bretagne ») de son vivant devra le faire après sa mort, en avançant tous les sept ans de la longueur de son cercueil. « Selon la taille de l’individu, cela peut représenter jusqu’à 77 000 ans de purgatoire ! », calcule avec humour Philippe Abjean, à l’origine de la renaissance de ce pèlerinage médiéval. C’est en 1994 que ce Saint-Politain envisagea d’organiser une marche collective annuelle sur l’une des sept étapes du pèlerinage, dans une ambiance festive et fraternelle. En sept ans, le « trobreizien » qui choisit cette formule – comme plus de 1 500 marcheurs chaque année – peut donc vénérer les Sept Saints en leurs anciens évêchés.

On peut aussi choisir d’effectuer la totalité du pèlerinage en une fois, en dessinant autour de la Bretagne une boucle d’environ 620 km, dont presque la moitié est balisée. Après un mois de marche, le pèlerin rejoint son point de départ. Mais il revient différent : la spiritualité des Sept Saints, qui prône l’ascèse et la pénitence, l’a ramené à l’essentiel. Devant l’augmentation régulière du nombre des trobreiziens, certains commencent à parler d’un « Compostelle breton » !

UNE HISTOIRE TREMPÉE DE LÉGENDE
Ils neutralisent les dragons avec leur étole, repoussent la mer de leur bâton et commandent aux oiseaux… La légende des Sept Saints conjugue poésie médiévale et merveilleux chrétien : Samson (v. 485-565) évêque de Dol-de-Bretagne, serait obéi par les volatiles destructeurs de récolte et délivrerait les possédés. Malo (v. 640), évêque de Saint-Malo, aurait accompagné saint Brendan dans ses voyages en quête du paradis terrestre et aurait navigué pendant sept ans avant d’aborder les terres d’Armorique. Brieuc (v. 609 - v. 502), évêque de Saint-Brieuc, aurait été béatifié pour avoir soumis des loups. Tugdual (v. 563), évêque de Tréguier, aurait été désigné, pour succéder au pape par une colombe venue se poser sur son épaule. Pol Aurélien (v. 480 - v. 572), évêque de Saint-Pol-de-Léon, exorciste, aurait commandé à un dragon de se suicider. Corentin (Ve siècle ?), évêque de Quimper, ermite à Plomodiern, se serait nourri grâce à un poisson miraculeux capable de se régénérer. Il aurait reçu le diocèse de Quimper pour avoir rassasié le roi Gradlon et sa cour. Patern, (Ve siècle ?) évêque de Vannes, accusé
de vol, aurait trempé son bras dans l’eau bouillante sans être brûlé.

DES MOINES NAVIGATEURS ET ÉVANGÉLISATEURS

Au Ve et VIIe siècle, la vague d’émigration celtique, venue de Bretagne insulaire, amène en Armorique des chefs de clans, des familles et des moines. Parmi ces derniers se trouvent Paul Aurélien, Tugdual, Brieuc, Malo et Samson, qui, avec les autochtones Patern et Corentin, seront appelés les « Sept Saints fondateurs de la Bretagne ». Leurs fondations monastiques, à l’origine des évêchés bretons, allaient en effet marquer durablement le paysage de la péninsule armoricaine, et leur christianisme celtique modèlera les croyances des fidèles.

Le Tro Breiz perpétue le souvenir de ces moines défricheurs et évangélisateurs, qui se proclamaient avant tout « pèlerins pour l’amour de Dieu ».

CONSEIL SPIRITUEL : S’ouvrir à l’échange
L’un des charmes du pèlerinage est d’être hébergé chez l’habitant. La rencontre est propice. Celui qui accueille s’enrichit de l’expérience de celui qui s’arrête et celui qui s’arrête s’enrichit de l’accueil qu’il reçoit.
picto infos pratiques :
CONSEIL PRATIQUE : Dormir à la belle étoile
Un simple tapis de sol et une bâche pour se protéger de la rosée installés dans un endroit discret, à l’écart, sous un arbre ou un porche d’église : il n’en faut pas plus au trobreizien, l’été, pour passer une nuit sous la voûte céleste. L’étoile est chère au coeur du pèlerin qui se sent guidé, comme les mages de l’Évangile. C’est la liberté.
picto adresse :
Eglise
4 Rue Saint-André
22220 Tréguier



plus d'évènements
Parce que vous désirez peut-être profiter de votre séjour pour découvrir la vie culturelle locale, nous vous proposons une sélection d’événements : spectacles, manifestations sportives ou culturelles, se déroulant près de l’établissement que vous avez choisi.
nos séjours thématiques
Préparer votre séjour avec une sélection de lieux de visites, de randonnées pour découvrir le patrimoine culturel et naturel situé près des différents lieux d’hébergements proposés sur le site grâce à la géolocalisation. Vous pourrez aussi connaître l’origine des principaux chemins de pèlerinages en France.
lieux d'hébergement
Trouvez le lieu d’hébergement qui vous convient parmi une sélection de près de 300 lieux d’exception en France.
Partager PARTAGER
Ajouter à mes favoris AJOUTER
A MES
FAVORIS
Fermer

Ce séjour vient d'être ajouté à vos favoris !

Fermer

Publicité

Saint Christophe Assurances, Lumina Santé 3 mois offerts

à proximité, découvrez

Photo - Association Guy Homery - Maison d'accueil de la Divine Providence
Association Guy Homery - Maison d'accueil de la Divine Providence
11 rue Guy Homery
22130 CREHEN
Bretagne
Photo - L'Abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer
L'Abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer
3 rue de l'Abbaye CS 40051
22750 SAINT-JACUT-DE-LA-MER
Bretagne
Photo - Maison familiale de vacances Sainte-Foy
Maison familiale de vacances Sainte-Foy
Maison familiale de vacances rue Henri Parayre
12320 Conques
Occitanie

Les Savoir-Faire des Monastères

Les Savoir-Faire des Monastères

préparez votre randonnée

Préparer et partager ses randos

assureur et plus encore

Mutuelle Saint Christophe, assureur et plus encore